Le chirurgien vasculaire a réussi son exploit!

La perfusion artérielle a été rétablie grâce à l'intervention du chirurgien vasculaire. Le chirurgien ne croyait pas que son intervention aurait pu sauver les orteils de ma patiente diabétique. Le chirurgien a réussi son exploit.

L'anoxie avait bien rongé les extrémités. Une partie importante des orteils était nécrosée. Tout a été réparé. A l'époque, je ne travaillais pas encore avec la WaxArgile. La crème Isobetadine + Biatain mousse ont permis de réparer les orteils. Donc après l'intervention réussie du chirurgien vasculaire.

Remarquez que l'orteil du milieu est un peu rétréci. Tout au début, quand j'ai pris en charge cette patiente, le chirurgien voulait déjà amputer cet orteil pour un problème d'ostéite.Le médecin traitant (une dame) s'était opposée à l'amputation. La patiente était déjà hospitalisée et déjà préparée pour entrer en salle d'op. Le médecin traitant a exigé une sortie exigée et a ramené sa patiente à domicile. Des soins journaliers, en coupant toutes les petites nécroses et mycoses et en dégageant les "ongles" qui ne sont plus des ongles mais des champignons, m'ont permis d'aller chercher directement la dernière phalange qui était effectivement nécrosée et sans vie. Ensuite, l'orteil s'est tassé, sans le squelette... Un petit travail de rien du tout et l'orteil a été sauvé.

Professeur Vandeleene (Saint-Luc, Bruxelles), diabétologue: "Si on veut éviter une amputation, il faut absolument éviter les cliniques et centres universitaires..."

"C'est souvent un membre de la famille ou un infirmier solitaire qui arrivera à sauver encore un orteil ou un pied." (conseils à ses étudiants en médecine et aux membres de  la famille du patient diabétique).

 

PATHOLOGIES LOURDES

Certains patients sont de vrais cas désespérés. En mai 2017,  j'ai voulu sauver un pied dans un état épouvantable. La patiente avait 63 ans. Cette patiente était diabétique (injections d'insuline 3 fois par jour). En plus elle était dialysée 3 fois par semaine (les reins fonctionnaient encore à 15%). Elle était très anémique et elle avait plusieurs artères bouchées ou presque bouchées. Le chirurgien vasculaire à Casablanca n'a pas réussi à déboucher les artères. Il voulait déjà amputer la jambe.

Transfert à Montpellier. Le chirurgien vasculaire arrive à déboucher les artères, mais les dégâts sont déjà trop importants. Le chirurgien propose l'amputation. La famille hésite et préfère de tenter la dernière chance avec la WaxArgile. La famille transfère leur maman à Bruxelles pour me la confier. A Bruxelles, plusieurs hôpitaux acceptent de collaborer avec moi. Pendant presque 2 mois, j'ai fait un énorme travail pour débrider les nécroses (Il y avait des nécroses au niveau de tout le pied: orteils, tendons, structures osseuses). Le premier mois, les résultats étaient très encourageants. Le deuxième mois, les problèmes récurrents d'anémie sévère (pas corrigés à temps) ont saboté mon travail. Finalement, le chirurgien vasculaire de la clinique à Bruxelles a dû amputer la jambe.

SOINS DU PIED GRAVEMENT ATTEINT

bain de pied:

préparez votre bain de pied - de l'eau tiède avec très peu de Betadine liquide (les allergies au bain de pied avec de l'isobetadine dilué sont assez rares)

retirez votre vieux cataplasme et trempez le pied dans le bassin pendant 10 minutes (pas plus que 10 minutes)

retirez le pied du bassin et posez le sur une alèze absorbante

retirez toutes les petites peaux mortes, toutes les cornes et les cors qui se détachent,ainsi que toutes les nécroses et escarres, utilisez de petis ciseaux à chair ou de petits ciseaux à cuticule ou de petits ciseaux ophtalmiques pour strabisme (avec les pointes arrondies) / évitez les lames de bistouris - (en ce qui concerne le pied diabètique: n'ai pas peur de couper les gros cors autour des maux perforants - les pieds diabétiques ont tendance à refermer les maux perforants trop vite et ensuite on a vite une septicémie - tant que les plaies sont bien dégagées et ouvertes, il n'y a pas trop de risque de septicémie - quand j'ai trop peur d'une septicémie, je demande à mes patients d'utiliser de l'argent colloïdal plusieurs fois par jour - retirez en douceur les mycoses qui se décollent

placez de petits morceaux de Tubifast entre les orteils (si vous n'en trouvez pas, vous pouvez aussi utiliser de petites compresses)

appliquez un cataplasme de 1 centimètre d'épaisseur sur toutes les zones malades et irritées (rougeurs, pertes de substance, mycoses, les onychomycoses, les maux perforants, la gangrène et les nécroses, etc.

recouvrez tout avec un grand morceau de Tubifast ligne mauve

Fixez le tout avec une petite bande qui ne serre pas (pieds diabétiques, les artérites stade IV, les artériopathies avancées, etc.). Ainsi, vous aurez créé une botte argileuse simple et non compressive. Pour les problèmes de lymphoedème (sans problèmes artériels majeurs) une botte argileuse et compressive doit être installée.

La botte argileuse peut rester en place pendant 24 heures (que ça soit la botte non compressive ou que ça soit la botte compressive). En cas de gangrène galoppant, il faut faire le pansement deux fois par 24 heures. Il est extrêmement rare qu'on soit confronté avec la bactérie carnivore: l'amputation s'impose si on veut sauver la vie du patient.